Investir dans une scpi

Une scpi
Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) sont des investissements sûrs et présentent moins de risques si on souhaite se lancer dans l’immobilier. Comment procéder alors et trouver la meilleure société de gestion pour faire fructifier son argent ?

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Une Société Civile de Placement Immobilier est un investissement financier géré par une société de gestion. Les personnes intéressées par leurs offres déposent un montant minimum en vue de le faire fructifier, et le collectent par la suite dans un délai très court. C’est le type de placement qui convient aux particuliers qui souhaitent s’enrichir avec le minimum de risques. À la différence des placements boursiers, les fonds investis reviennent à l’acquéreur dans un délai plus court, soit 3 mois au minimum avec l’assurance de recevoir des gains correspondant au montant du capital investi. Le principe est simple, l’investisseur place des sommes d’argent dans le secteur immobilier commercial. Ensuite, une société de gestion gère les fonds et le parc immobilier. La société peut décider à tout moment d’investir à nouveau sur des affaires immobilières qu’elle juge rentables tels que les projets en cours de construction, les terrains pour un programme de lotissement, ou bien une ruelle animée. Au cours de l’exercice annuel, la société s’occupe de l’encaissement des loyers, de la revente des biens, et même des travaux de réparation. Ensuite, il redistribue les dividendes auprès de ses membres conformément au pourcentage de leurs placements respectifs. Si vous voulez trouver plus de détails concernant ce genre de placement, vous pouvez cliquer sur investir scpi.

Rôle des sociétés de gestion

Les sociétés de gestion s’occupent de gérer les placements immobiliers en bon père de famille. Pour pouvoir exploiter, elle doit avoir obtenu une autorisation d’exercer auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Parmi ces missions, elle a pour rôle de gérer la partie finance, l’administration et la comptabilité. En outre, elle assure la gestion du parc immobilier, l’encaissement des loyers, le règlement des charges, la recherche de partenariat d’affaires, l’entretien du parc immobilier et la distribution des parts auprès des membres. En tant que société de gestion, elle doit rendre des comptes auprès des associés. Elle doit faire un rapport annuel concernant la situation des comptes du groupe, la gestion de trésorerie, la collecte des capitaux auprès des nouveaux membres, le versement des dividendes, la déclaration auprès du fisc et la tenue d’une assemblée générale. Toutefois, les décisions prises par la société de gestion doivent être approuvées par le conseil de surveillance. Ce dernier s’occupe de l’audit interne des sociétés civiles de placement, d’approuver les acquisitions de biens immobiliers et d’accorder la stratégie adoptée par le gestionnaire.

Comment investir en SCPI ?

Pour acheter des parts, il faut choisir entre deux options disponibles sur le marché : il y a l’achat en direct et l’achat indirect. L’achat en direct consiste à acquérir des parts auprès d’une société de gestion. Le paiement se règle au comptant. Il peut aussi investir les parts auprès de sa banque, ou bien d’un conseiller en gestion de patrimoine, qui va gérer à son tour le placement de son client. Concernant l’achat indirect, ce type d’investissement consiste à utiliser les réserves de son assurance-vie et l’autorise auprès d’un intermédiaire financier, c’est-à-dire les unités de compte. L’investissement en SCPI est plus simple que lors d’un achat de bien immobilier. Le placement n’exige pas de formalités administratives contraignantes. En d’autres termes, il n’est pas nécessaire de passer par les services d’un notaire. Il suffit juste de souscrire le montant minimum d’adhésion exigé par la société de gestion.

Les différents types de Sociétés Civiles de Placement Immobilier

Il existe deux grandes catégories de Sociétés Civiles de Placement : Les SCPI de rendement et les placements à but fiscaux. Les SCPI de rendement sont des contrats professionnels conclus entre une société de gestion et des entreprises commerciales. Le principe reste le même avec le seul objectif de distribution des dividendes issus de la vente des parts des membres. Les biens immobiliers sont en général des bureaux, ou bien des immeubles loués par des institutions étatiques, des sociétés de distribution et parfois des hôpitaux ou des organismes humanitaires. Les contrats sont plus importants et il est facile de gagner avec ce genre d’affaires. En revanche, les placements à buts fiscaux ont un objectif précis, non pas seulement de fructifier les revenus, mais de bénéficier des avantages fiscaux liés à l’acquisition du bien. Ce type de placement cible en particulier les habitations individuelles. Le choix des placements revient au gérant dont il peut choisir les biens les plus intéressants et ceux qui peuvent générer des avantages fiscaux conséquents. Il peut s’agir d’un bien immobilier neuf ou faisant l’objet d’un programme de rénovation récente en matière de performance énergétique. Les types de placement collectif les plus connus sont les SCPI Pinel et l’investissement SCPI Malraux.


Le plan d’épargne entreprise (PEE) à la loupe
Les groupements fonciers viticoles à la loupe