Placement de trésorerie d’entreprise : guide en ligne

trésorerie d'entreprise

Dans le cadre de la gestion de la trésorerie excédentaire d’une entreprise, le choix des supports de placements représente un enjeu majeur pour le dirigeant. Ce dernier doit à la fois diversifier et sécuriser la trésorerie de la société. Quelle stratégie mettre en place pour optimiser le placement de trésorerie d’entreprise ?

Comment allouer les excédents de trésorerie d’une entreprise ?

Un excédent de trésorerie traduit un gage de prospérité pour l’entreprise. En effet, cela signifie que ses dépenses d’exploitation sont inférieures à ses recettes. Cet écart positif peut résulter d’une gestion financière performante, d’un nouvel investissement financier réalisé par l’entreprise ou encore d’un gain de nouveaux marchés.

Pour mieux gérer cette trésorerie excédentaire, il faut établir une stratégie s’articulant autour de trois axes importants à savoir : assurer les liquidités afin de permettre à l’entreprise de faire face à ses différents besoins, sécuriser la trésorerie et bien gérer les risques financiers. Les supports de placement trésorerie à choisir doivent donc tenir compte de ces trois points importants. Comme tout placement, il est crucial de diversifier les investissements en choisissant des supports variés. Pour en savoir plus, rendez-vous sur placement-tresorerie.fr.

Comment choisir un placement pour sa trésorerie d’entreprise ?

En effectuant un placement trésorerie entreprise, la société peut faire fructifier ses actifs financiers. Le choix des supports d’investissement peut se baser sur trois critères de sélection importants. D’abord, le dirigeant doit prendre en compte la philosophie d’investissement de la société. Si cette dernière prône la préservation de la planète ou/et le respect des hommes, les investissements responsables sont à privilégier.

L’horizon de placement est un autre point important à aborder avant de choisir un placement. En effet, la stratégie à mettre en place n’est pas la même pour un investissement sur quelques mois et un placement sur plusieurs années. Puis, le montant de la trésorerie à investir doit également influer sur le choix du dirigeant. Une capacité d’investissement de 10 millions d’euros et de 50 mille euros amènera à des solutions différentes.

Enfin, il ne faut pas négliger le profil d’investisseur de la société. Un investissement plus offensif est risqué, mais s’accompagne d’une rémunération plus élevée. A contrario, un placement sécurisé apporte une rentabilité moindre à l’entreprise.

Quelques exemples de placement de trésorerie d’entreprise

Une fois appréhendées les différentes manières d’allouer les excédents trésoreries de l’entreprise et définie les différents critères de sélection pour le placement, il est crucial pour le dirigeant de se renseigner sur toutes les différentes possibilités qu’offrent le marché. De cette manière, il pourra faire le choix plus facilement.

Par exemple, pour un placement à court terme d’une durée n’excédant pas 2 ans, les contrats de capitalisation représentent un bon choix. C’est l’équivalent d’un contrat assurance-vie pour un investisseur classique. Avec ce placement, l’entreprise peut placer sa trésorerie sur différents produits avec un ticket d’entrée de 100 000 euros. Si elle ne souhaite pas prendre de risque, les fonds euros répondent à ce besoin. En revanche, si elle cherche un rendement plus élevé, les OPCVM et les ISR sont plus risqués, mais plus rentables.

Pour un investissement à moyen terme, soit de 2 à 5 ans, les comptes et dépôts à terme d’entreprise sont une des possibilités de placement qui s’offrent à l’entreprise. Ces supports offrent un ticket d’entrée plus accessible, soit de 50 000 euros contre. Elle peut également opter pour des produits structurés ou encore des obligations d’entreprise. Ces investissements offrent un rendement plus élevé.

Enfin, pour un placement à long terme, le Private Equity est une première solution possible. Son niveau de risque est assez élevé, puisqu’il n’y a aucune garantie en capital. En contrepartie, il offre une rentabilité potentiellement élevée. L’investissement ISR et le compte titres permettent aussi à l’entreprise d’investir sa trésorerie sur le long terme.

 

 

 

 

Trouver un cabinet de conseil en gestion de patrimoine à Rouen
Comment acheter ou vendre de l’or à Perpignan ?